BIENVENUE
DANS UN UNIVERS
CHARGÉ D'HISTOIRE


« Au lieu-dit ‘Bossimé’, près de Namur. Dans ces murs appartenant à ma famille depuis plus de 60 ans se retrouvent mon enfance et mon futur : mon histoire. Cette jolie bâtisse est chargée tout à la fois de souvenirs, d’émotions, de joies, de peines et de réussites.»


Á 20 ans, le sang bouillonne dans les veines, on a des idées plein la tête et l’irrésistible envie de bouger. Certains prennent le large, parcourent le monde en tentant de le réinventer. D’autres se lancent des défis en explorant le champ des possibles. Pour ma part, le projet était là, sous mes pieds, dans ce qui fut le magasin de produits locaux de mon père, une vaste pièce chargée de souvenirs et de rencontres que je ne pouvais me résoudre à voir abandonnée.


Rapidement, de traits griffonnés sur une feuille à des plans plus élaborés, brouettes et truelles se sont mises en mouvement, des murs furent abattus, des cloisons montées, un vieux fourneau récupéré et d’anciennes images illustrant la vie à Bossimé trouvèrent leur place dans la salle fraîchement repeinte. « Restaurer » a un drôle de double-sens : nourrir, mais aussi réparer, redonner vie…


En janvier 2011, l’« Atelier de Bossimé » ouvrait ses portes, comptant tout au plus 14 places. Cette période de lancement, riche en expérience, durera plus d’un an, me laissant le temps d’affiner le projet, de partir à la recherche de producteurs et d’artisans locaux ; d’élaborer une carte volontairement et nécessairement courte, de saison et sincère.


Tout pari fou implique de s’entourer de complices fiables : mes proches furent les premiers à me prêter main forte, puis ce fut le tour de nouveaux collaborateurs. Aujourd’hui, Charlotte, Gilles, Sylvain, Edouard concourent à l’esprit de famille et participent pleinement à la véritable raison pour laquelle vous êtes de plus en plus nombreux à emprunter la route si peu cabossée qui mène à la ferme.


Un projet n’est jamais abouti ; il est sans cesse peaufiné, remis en question, enrichi ou épuré. Demain, l’Atelier de Bossimé accueillera dans ses murs des artisans et ouvrira de nouvelles perspectives en termes d’agriculture, aquaponie, de création et d’hébergement. Nous nous réjouissons d’écrire ce beau chapitre avec vous.


Votre confiance et vos encouragements sont autant d’ingrédients qui contribuent à faire vivre et grandir notre lieu.


Merci pour cela,


Ludovic